5 - 23 avril - FRATERNITÉ MARIALE MONTFORTAINE

Search
Aller au contenu

Menu principal :

5 - 23 avril

Prières > Neuvaine Montfort 2017
 
 

5. LES ETRES VIVANTS DEVANT LE TRONE DE L’AGNEAU (PE 21)



Invitatoire :

Je bénirai le Seigneur, toujours et partout...

Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
la louange sans cesse à la bouche.
Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons ensemble son nom.

J’ai cherché le SEIGNEUR et il m’a répondu,
il m’a délivré de toutes mes terreurs.
Ceux qui ont regardé vers lui sont radieux,
et leur visage n’a plus à rougir.
L’ange du SEIGNEUR campe
autour de ceux qui le craignent, et il les délivre.
Voyez et appréciez combien le SEIGNEUR est bon.
Heureux l’homme dont il est le refuge !

Le SEIGNEUR a les yeux sur les justes
et l’oreille attentive à leurs cris.
Le SEIGNEUR rachète la vie de ses serviteurs :
aucun de ceux qui l’ont pour refuge ne sera puni.

Collecte :

O Dieu, Père de la lumière,
créateur du ciel et des astres,
source d’intelligence et de la foi
fait que tous les hommes,
mus par l’Esprit Saint
te cherchent avec coeur sincère
et voient ton salut
prépaé par toi devant tous les peuples.
Par notre Seigneur...

Lecture :

Apocalypse de St Jean apôtre 4,1-11

01 Après cela, j’ai vu : et voici qu’il y avait une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue, pareille au son d’une trompette, me parlait en disant : « Monte jusqu’ici, et je te ferai voir ce qui doit ensuite advenir. »
02 Aussitôt je fus saisi en esprit. Voici qu’un trône était là dans le ciel, et sur le Trône siégeait quelqu’un.
03 Celui qui siège a l’aspect d’une pierre de jaspe ou de cornaline ; il y a, tout autour du Trône, un halo de lumière, avec des reflets d’émeraude.
04 Tout autour de ce Trône, vingt-quatre trônes, où siègent vingt-quatre Anciens portant des vêtements blancs et, sur leurs têtes, des couronnes d’or.
05 Et du Trône sortent des éclairs, des fracas, des coups de tonnerre, et sept torches enflammées brûlent devant le Trône : ce sont les sept esprits de Dieu.
06 Devant le Trône, il y a comme une mer, aussi transparente que du cristal. Au milieu, autour du Trône, quatre Vivants, ayant des yeux innombrables en avant et en arrière.
07 Le premier Vivant ressemble à un lion, le deuxième Vivant ressemble à un jeune taureau, le troisième Vivant a comme un visage d’homme, le quatrième Vivant ressemble à un aigle en plein vol.
08 Les quatre Vivants ont chacun six ailes, avec des yeux innombrables tout autour et au-dedans. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur Dieu, le Souverain de l’univers, Celui qui était, qui est et qui vient. »
09 Lorsque les Vivants rendent gloire, honneur et action de grâce à celui qui siège sur le Trône, lui qui vit pour les siècles des siècles,
10 les vingt-quatre Anciens se jettent devant Celui qui siège sur le Trône, ils se prosternent face à celui qui vit pour les siècles des siècles ; ils lancent leur couronne devant le Trône en disant :
11 « Tu es digne, Seigneur notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance. C’est toi qui créas l’univers ; tu as voulu qu’il soit : il fut créé. »

Parole du Seigneur.
Nous rendons gloire à Dieu.

Psaume responsoriel :

Puissance honneur et Gloire à l’Agneau de Dieu.

Alleluia ! Louez Dieu dans son sacntuaire ;
louez le dans la forteresse de son firmament.
Louez le pour ses prouesses ;
louez le pour tant de grandeur.

Louez le avec sonneries de cors,
louez le avec harpe et cithare;
louez le avec tambour et danse
louez le avec cordes et flûtes.

Louez le avec des cymbales sonores,
louez le avec les cymbales de l’ovation.
Que tout ce qui respire loue le SEIGNEUR. Alléluia !


De la Prière Embrasée

[21] Qui sont ces animaux et ces pauvres qui demeureront en votre héritage et qui y seront nourris de la douceur divine que vous leur avez préparée, sinon ces pauvres missionnaires abandonnés à la Providence qui regorgeront de vos plus divines délices; sinon ces animaux mystérieux d'Ézéchiel qui auront l'humanité de l'homme par leur charité désintéressée et bienfaisante envers le prochain, le courage du lion par leur sainte colère et leur zèle ardent et prudent contre les démons les enfants de Babylone, la force du boeuf par leurs travaux apostoliques et leur mortification contre la chair, et enfin l'agilité de l'aigle par leur contemplation en Dieu? Tels seront les missionnaires que vous voulez envoyer en votre Église. Ils auront un oeil d'homme pour le prochain, un oeil de lion contre vos ennemis, un oeil de boeuf contre eux-mêmes et un oeil d'aigle pour vous.


Silence de méditation ou brève réflexion

INVOCATION
:

Dieu est fidèle et réalise toujours ses desseins de miséricorde. Invoquons le
avec foi pour qu’il suscite encore aujourd’hui des personnes promptes à
répandre sur la terre son règne. Disons ensemble :

Rénove ô Dieu, les prodiges de ta miséricorde.

Père qui a soin de ton hérédité et la renforec avec une pluie abondante,
-- choisis et rassemble encore de nombreux missionnaires pour le bien de ton Eglise.

Père qui pourvois au pauvre et le soutiens avec ta parole de vie éternelle,
-- suscite des imitateurs des apôtres qui prècehnt partout avec une grande sagesse.

Père qui a choisi la Vierge Marie comme Montagne Sainte de ta gloire,
-- fait demeurer avec toi sur cette montagne sainte ceux que tu appelles à te servir.

Père, qui avec la grâce de l’Esprit donne la joie de répondre à ta voix,
-- envoie des ouvriers de l’Evangile, pourque chaque homme puisse glorifier ton saint nom.

Père qui au terme de la vie donne la récompense à tes fidèles serviteurs,
-- accueille dans ta maison les missionnaires qui se présentent à toi accompagnés de la Vierge Marie.

Notre Père...

Oraison
:

Père miséricordieux,
qui a choisis Saint Louis de Montfort
pour manifester aux simples les mystères de ton Règne,
aux pécheurs la tendresse de ton pardon,
et à tous la préciosité de la communion avec toi,
donnes nous de parcourrir, avec l’aide maternelle de Marie,
la voie sainte qui de la source baptismale
porte à la Jérusalem du ciel.
Par Jésus Christ notre Seigneur.




 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu