Compagnie de Marie - FRATERNITÉ MARIALE MONTFORTAINE

Search
Aller au contenu

Menu principal :

Compagnie de Marie

SMM
 
 

COMPAGNIE DE MARIE
(
Missionnaires Montfortains)


La Congrégation religieuse des Missionnaires Montfortains
a été fondée en 1705 par Saint Louis-Marie Grignion de Montfort. À l’origine, son nom est Compagnie de Marie. C’est le nom donné par le saint fondateur. Souvent, on essaie d’unir ces deux titre en : Missionnaires Montfortains de la Compagnie de Marie. Mais, cette congrégation porte aussi un nom officiel en Latin : Societas Mariae Montfortana (SMM).

 
 

Cette Congrégation s’inspire du Père de Montfort en de nombreux domaines.

Premièrement, sur le plan du destinataire de nos œuvres missionnaires. Le Père de Montfort a voulu que ses diciples soient attentifs aux pauvres (cfr. RM 2) à la suite de Jésus qui dit : « Le Seigneur m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres ». Les Missionnaires Montfortains alors ont toujours un regard de prédilection pour les plus pauvres. C’est un choix fondamental dans leurs missions. Les Missionnaires Montfortains s’insèrent dans les milieux défavorisés des pays où ils missionnent.


Deuxièment, sur le plans de la manière d’exercer la mission. Le Père de Montfort aimait travailler en équipe en collaborant avec les autres, y compris avec les laïcs. Les Missionnaires Montfortains font la même chose. À l’intérieur même de la Congrégation, il y a aussi une collaboration internationale entre ses entités dans leurs missions communes.

Troisièmement, sur le plan du contenu de l’annonce de l’Evangile. Comme le Père de Montfort, ils annoncent le Royaume de Jésus par Marie. Pour cela, ils partagent aussi la Consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie avec tous les baptisés. La consécration enseignée par le Père de Montfort est une préparation à l’avènement du règne de Jésus-Christ.


Enfin, quatrièmement, sur le plan de style de vie missionnaire. A la suite de Montfort, nous suivons Jésus-Christ sur les traces des pauvres apôtres (RM 2). Notre style de vie est « à l’apostolique ». Pour cela, nous vivons à la «providence» (c’est-à-dire de ce qu’on nous donne à manger)…comme les apôtres. Nous sommes toujours sur la route, prêt «à courir et à tout souffrir... comme les apôtres». Nous refusons l’installation bourgeoise. En un mot, nous sommes «liberos». C’est un mot Latin pour dire : nous sommes des enfants libres de Dieu. Un Montfortain doit être toujours sur la « route ». Il faut « sortir de Jérusalem » pour se rendre aux périphéries. « Sortir de Jérusalem », c’est l’expression que le Père de Montfort a utilisée dans son entretien avec son ami, Blain, qui l’interroge sur son style de vie. « Sortir de Jérusalem » veut dire : sortir de chez soi, pour « renouveler le christianisme chez les chrétiens » dans notre monde d’aujourd’hui.

La Congrégation des Missionnaires Montfortains est une petite Compagnie mais ses membres sont un peu partout. Selon la dernière édition de l’Echo Montfortain, édition avril 2015, ils sont 836 missionnaires (pères et frères) dans le monde. Selon le lieu de travail, ils sont presents en 32 pays.
Elle fait partie de la famille montfortaine avec les Filles de la Sagesse et les Fréres de Saint Gabriel.

 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu